Accueil > Archives pour octobre 2015

Mois : octobre 2015

Rassemblement STOP TAFTA

StopTAFTACe samedi 17 octobre, c’est la Journée internationale de mobilisation contre le TAFTA. Dans le 04, c’est à Digne à 10h00 au rond-point du Tampinet. Le collectif Stop TAFTA 04 vous propose de venir déguisé en poulet aux hormones, avec des pancartes ou juste comme vous êtes pour dire non à ce traité dont l’objectif principal consiste à supprimer les « barrières réglementaires », c’est à dire les normes sociales et réglementations écologiques les plus précieuses, dont nous disposons. lire la suite…

Une taxe de séjour à Valensole

Taxe_sejour

En préambule à la réunion préparatoire au conseil municipal du 30 septembre, nous avons été informé de la décision par la DLVA de récupérer la compétence tourisme, qui était jusqu’à présent du ressort des communes, et ce à compter du 1er janvier 2017. Dans cette optique, et afin d’éviter une «éventuelle diminution de notre attribution de compensation versée par la DLVA», M. le maire a proposé d’introduire cette taxe en urgence, dès le 1er janvier 2016 !

Cette taxe de séjour peut être instaurée de deux manières : lire la suite…

L’Écho du plateau, c’est parti !

Inauguration

Un site d’information de l’opposition municipale, on en avait parlé, on vous l’avait promis, maintenant on le fait.

La liste Valensole de cœur et de raison, que nous avions formée en 2014 a été minoritaire dans les urnes, nous sommes donc minoritaires au sein du conseil municipal. Nos 4 élus (sur 23 conseillers municipaux) sont des femmes et des hommes de convictions. Ils défendent leurs opinions, expriment leurs avis et leurs idées pour Valensole.
Nous avions proposé un projet d’avenir construit et précis. 36% des valensolais l’ont approuvé. En leur nom, nous exerçons nos responsabilités. L’opposition telle que nous la concevons, se doit d’être active, critique et force de propositions. Elle doit proposer une alternative. Elle doit veiller au respect des règles et du droit.
Elle doit également informer les citoyens, car nous pensons qu’il n’y a pas de bonne démocratie sans opposition et sans débats. lire la suite…